On veut des masques gratuits pour toutes et tous !

 

😷🆓Nous demandons la gratuité des masques et leur prise en charge à 100% par la Sécurité sociale.

Parmi les mesures de prévention efficaces pour lutter contre la propagation du virus, le port du masque, dans les situations de promiscuité, est désormais considéré comme un impératif par les autorités sanitaires et par le gouvernement.

Dans son avis du 6 avril sur la sortie progressive du confinement, le Conseil scientifique déclare : « l’ensemble de la population doit porter un masque dans les espaces accueillant du public ». Encore faut-il que ces protections soient financièrement accessibles au plus grand nombre.

L’État n’a pas pris ses responsabilités pour assurer le droit au masque de chacun et chacune, comptant sur les collectivités locales et sur le marché.

Dans le Val-de-Marne, 1 500 000 masques ont été commandés et seront livrés prochainement à destination de chaque habitantes et habitants. Christian Favier, président du Conseil Département et son exécutif souhaitent prévenir et protéger les Val-de-Marnais et Val-de-Marnaises en leur donnant un masque en tissu et compte aussi poursuivre ses actions de solidarité (dons de denrées, aides exceptionnelles, soutien aux familles…) avec une attention toute particulière pour les personnes les plus vulnérables.

Il est urgent de mettre fin à cette guerre des masques comme à la contrebande qui va se développer au fil des semaines ! La santé de nos concitoyen.nes doit primer et ne pas dépendre de son pouvoir d’achat.

C’est la raison pour laquelle nous souhaitons que l’État prenne la décision de rendre accessibles les masques à toute la population, au même titre qu’il le fait pour l’accès aux soins et aux médicaments.

Ce n’est pas seulement une question de justice sociale, mais aussi un enjeu majeur de santé publique.
Il reviendrait ainsi à la Sécurité sociale d’assumer cette distribution, selon des modalités à définir rapidement, ainsi que la prise en charge des masques à 100%, pour chacune et chacun.

A titre d’exemple, chaque habitant.e pourrait avoir accès à un bon mensuel, numérique ou physique, lui permettant de retirer son ou ses masques, gratuitement, dans les mairies ou dans les officines, jusqu’à la fin de la pandémie.

C’est à cette condition, et en mesurant bien l’importance d’une telle décision, que nous relèverons au mieux l’immense défi du déconfinement.

A télécharger 

#QuoiQuilEnCoute #OnVeutDesMasquesGratuits